7 janv. 2019

Galette des rois à la crème d'amandes et aux pistaches



Pas de bonne résolution pour 2019, mais un retour vers les pages de ce blog après une très longue pause! Un déménagement, des cartons à emballer et déballer, un petit crumble qui grandit et rentre déjà à l'école, un mini crumble tout souriant qui a pointé le bout de son nez cet été... une pause bien occupée! Mais qui ne nous a pas empêché de "tirer les rois"!

Cela fait déjà bien longtemps que je n'achète plus de galette des rois. C'est souvent très cher, pour une qualité médiocre, alors que c'est si facile de la faire soi-même! Si, si, promis! Surtout si vous passez quelques étapes plus fastidieuses et suivez l'une de mes variantes à la recette classique (en fin de recette).

Je suis une fan inconditionnelle de la galette traditionnelle, à la crème d'amandes. Simple et efficace!
Mais cette année, j'ai quand même voulu aller explorer d'autres saveurs (et en profiter pour terminer un pot de pâte de pistache). On l'a dégustée pour le goûter, accompagnée d'un cocktail à la vodka, aux litchis et aux framboises, c'était délicieux! (Et oui, qui dit enfants dit, on s'adapte! Fini les longues soirées jusqu'aux petites heures de la nuit, on se retrouve maintenant en fin d'après-midi, entre les siestes de enfants et l'heure des bains. Et ma foi, c'est tout aussi sympa, la gueule de bois en moins le lendemain! 😉).


Galette des rois à la crème d'amandes et aux pistaches

2 abaisses de pâte feuilletée pur beurre (maison ou du commerce)
120g de beurre très mou ou fondu et refroidi
100g de sucre
2 oeufs
110g de poudre d'amandes
60g de pâte de pistache
1 oeuf et un peu de lait pour la dorure
1 fève

Préparer la crème d'amandes en mélangeant le beurre, le sucre et les œufs avec un fouet. Quand le mélange est homogène, ajouter la poudre d'amandes et la pâte de pistaches.
Si vous ne l'utilisez pas tout de suite, réserver la crème au frais.

Etaler un disque de pâte feuilleté sur une plaque (il doit être légèrement plus petit que le second).
Garnir la pâte avec la crème d'amande aux pistaches en laissant 2 à 3 cm libres sur les pourtours du disque de pâte. Humidifier ce bord libre avec un peu d'eau. Placer la fève dans la crème, sur le bord, pour éviter de la découvrir en coupant la galette.
Recouvrir avec le deuxième rond de pâte. Bien souder les deux parties.

Retourner la galette sur une seconde plaque allant au four.
A l'aide d'un pinceau, dorer la galette avec l’œuf entier battu mélanger avec un trait de lait.
Laisser reposer au frais au moins 30 minutes.


Préchauffer le four à 180°C.
Dorer une seconde fois la galette.
Chiqueter les bords de la galette.
Percer une cheminée au centre de la galette avec la pointe d'un couteau, puis décorer la galette avec la pointe du couteau, sans percer la pâte cette fois.
Enfourner pour 40 minutes.

Variantes (attention, puristes de la galette, passez votre chemin!):
Pour une version moins esthétique, mais tout aussi bonne et bien plus rapide, vous pouvez:
 - enfourner la galette juste après avoir bien soudé les bords de la galette, doré à l’œuf et percé une cheminée (sans forcément la retourner).
 - dresser la galette façon tourte (il y a alors très peu de risque que la crème d'amande s'échappe de la galette). Dérouler la première abaisse de pâte dans un moule à tarte, garnir de crème, recouvrir de la seconde abaisse de pâte (elle sera alors plus petite que la première cette fois), souder les pâtes en repliant les bords de la première pâte. Percer une cheminée, dorer à l'oeuf et enfourner. On peut décorer cette galette avec les chutes de pâte.

1 commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...