13 juin 2014

Latke: galette rôtie de pomme de terre et de panais


Vous connaissez les röstis? Si vous êtes comme moi, incapables d'y résister, il vous sera aussi difficile de résister à cette recette! Il s'agit de sortes de röstis aux pommes de terres et aux panais, avec plein de poivre et une petite touche de crème.

Pour la petite histoire, cette recette est d'origine ashkénaze et dégustée traditionnellement pour hanoucca. Elle a surtout le gros avantage de pouvoir faire manger des légumes aux enfants, ni vu, ni connu! Et si vous le souhaitez, vous pouvez la proposer en version sucrée! Rien de plus simple, il suffit de diminuer la quantité de sel, d'enlever la ciboulette et de servir les laktes et la crème aigre saupoudrées de sucre.



Latkes ou galettes rôties de pomme de terre et de panais

Pour 4 personnes
600g de pommes de terre
300g de panais
30g de ciboulette
4 blancs d’œufs
2 càs de Maïzena
80g de beurre
10cl d’huile
sel et poivre noir fraîchement moulu
crème fraîche
jus de citron

Préparer la crème aigre en mélangeant la crème fraîche avec le jus de citron. 
Eplucher et râper les pommes de terre. Les rincer dans un grand saladier d’eau froide puis les égoutter. Presser pour éliminer toute l’eau et sécher les pommes de terre en les étalant sur un torchon propre. Eplucher et râper les panais. Ciseler la ciboulette 
Dans un grand saladier, mélanger les pommes de terres, les panais, la ciboulette, les blancs d’œufs, la Maïzena, 1 cc de sel et beaucoup de poivre. 
Faire chauffer la moitié du beurre et la moitié de l’huile dans une grande poêle à feu moyen à vif. Avec les mains, prélever l’équivalent de 2 càs du mélange. Presser pour éliminer le surplus d’eau et former une petite galette d’1 cm d’épaisseur. Déposer la latke dans la poêle. Faire de même avec les autres latkes, sans les serrer dans la poêle. Appuyer légèrement sur chacune pour les aplatir, avec une spatule ou le dos d’une cuillère. Faire frire 3 minutes de chaque côté puis réserver au chaud, sur du papier absorbant. Ajouter le reste de beurre et d’huile dans la poêle au fur et à mesure de la cuisson des autres latkes. 
Servir immédiatement avec la crème aigre. 

Source : Jerusalem de Yotam Ottolenghi et Sami Tamimi (Hachette) 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...