19 nov. 2007

Velouté de courge patidou au curry et au lait de coco

Il y a des week-ends comme ça, pleins de rencontres, certaines prévues, d'autres inattendues, d'autres encore plus insolites, mais toujours agréables. 
Tout a commencé vendredi soir, une rencontre entre amis, pour aller applaudir Sacha Toorop et Aldebert. Une rencontre qui se prolonge un peu (autour d'une bière, tant qu'à faire...) et Aldebert qui pointe son nez dans le dit café. Je n'aime pas jouer les groupies histériques, mais bon, quand même... ça n'arrive pas tous les jours, alors, ben, heu... on a rapporté un autographe...

Dimanche, rencontre avec les vieux cinémas de Bruxelles, au fil d'une balade, organisée par l'association arkadia. Rencontre insolite, retour dans le Bruxelles des années 1890, 1930, 1970, autour des très nombreux cinémas qui animaient le centre ville. Et la rencontre, çà et là, avec des traces, des vestiges de ces lieux aujourd'hui souvent transformés, que l'on côtoie tous les jours ou presque, sans se douter de leur histoire.

Et déjà, il est l'heure d'une nouvelle rencontre, gourmande cette fois, puisque c'est avec Mitsuko que j'avais rendez-vous, pour flâner au salon du livre gourmand. Découverte ou redécouverte de livres de cuisine, ateliers culinaires ("tiens, mais c'est pas le chef qui nous avait donné une leçon sur les fruits rouges cet été?"), dégustations de chocolat à la lavande ou à la girofle, d'huile de graine de potirron, crème de truffe, pralin, démonstration de gastronomie moléculaire pour la réalisation d'un caviar ou d'un oeuf de curaçao. Mitsuko devait déjà repartir, mais je voulais encore flâner un peu au milieu de tous ces livres.
C'est alors que je suis tombée sur des livres de Christophe Felder. Tiens, ses leçons de pâtisserie! Justement, je voulais voir de plus près celui sur les pâtes et les tartes. Je m'approche, je feuillette, quand un charmant monsieur de l'autre côté de la table où sont posés les livres, me parle des recettes du livre, me raconte qu'il est originaire d'alsace où son père était boulanger. Nouvelle rencontre, nouveaux échanges, très sympathiques... jusqu'à ce que je me rende compte que ce n'était pas un simple vendeur qui était en face de moi, mais bien Christophe Felder qui présentait ses livres (heu... oui... j'ai souvent un train de retard... mais mieux vaut tard que jamais... maintenant je sais à quoi il ressemble, on ne m'y reprendra plus!), qui parlait de ses recettes avec passion, répondant aux questions avec beaucoup de gentillesse, donnant un petit conseil supplémentaire au passage. Un dernier échange sur Toulouse et sa région, la dédicace de son livre et je rentrais chez moi, pour une dernière rencontre. 

Une rencontre avec une courge patidou. J'ai transformé cette rencontre en une douce soupe, où le curry a rencontré la courge, et le lait de coco, en m'inspirant d'une recette du magazine Saveurs de ce mois-ci. 


Velouté de courge au curry et au lait de coco 

Pour 2 gourmands ou 4 entrées
1 petite courge patidou, ou autre variété de courge (celle-ci faisait près d'1 kg)
1 oignon jaune
1/2 cube de bouillon de volaille
1 càs de pâte de curry jaune
10 cl de lait de coco
sel, poivre

Couper la courge en deux et la mettre à cuire au micro-ondes, jusqu'à ce que la chair soit tendre (environ 10 minutes). Une fois cuite, retirer la peau et détailler la chair en gros cubes. 
Emincer l'oignon et le faire roussir dans un peu d'huile. Ajouter les cubes de courges et le curry. Faire revenir quelques minutes puis ajouter le lait de coco, le cube de bouillon et compléter en ajoutant de l'eau. 
Une fois la chair de courge bien tendre, mixer la soupe, rectifier l'asaisonnement au besoin, et déguster.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...