17 févr. 2017

Champignons portobello farcis


Ça, c'est le type de plat "fond de frigo" que j'adore! 2 grands champignons, un reste de roquefort, des pommes de terre cuite...une peu d'improvisation, quelques herbes fraîches pour rehausser le tout, et les restent deviennent  un plat complet bien appétissant! Et si vous êtes des adeptes du brunch, cette recette sera parfaite!

Les champignons portobello sont parfaits pour faire des champignons farcis, mais sont un peu compliqués à trouver. Si vous n'en avez pas, pas de panique, des grands champignons de Paris feront l'affaire! Et si vous n'en avez que des petits, on peut les couper, les faire sauter, et les mélanger aux pommes de terre pour obtenir une poêlée aux champignons, à faire gratiner ou non selon l'envie!



Champignons portobello farcis

Pour 2 personnes
2 champignons portobello
2 pommes de terres à chair ferme
150g de haché porc et boeuf
40g de roquefort
1 oignon
1 gousse d'ail
2 càc de tamari (sauce soja)
persil plat
parmesan râpé
bacon (facultatif)


Éplucher et faire cuire les pommes de terre, à l'eau ou à la vapeur. Quand elles sont cuites, les couper en dés.
Préchauffer le four à 180°C.
Hacher l'oignon et l'ail et les faire revenir à la poêle dans un peu d'huile d'olive. Ajouter la viande et faire cuire quelques minutes avant d'ajouter le tamari et les dés de pomme de terre. Couper le feu puis compléter la préparation avec le roquefort émietté, du persil ciselé et du poivre.
Poser les champignons sur une plaque allant au four, en les renversant (lamelles vers le haut) puis les farcir de la préparation. Il restera probablement des pommes de terre, les ajouter sur la plaque, à côté des champignons. Si vous agrémentez la recette de bacon, l'ajouter également sur la plaque. 
Saupoudrer les champignons et les pommes de terre d'un peu de parmesan râpé et enfourner une vingtaine de minutes.

8 févr. 2017

Courge rôtie, sumac et mélasse de grenade


Au risque de me répéter: je raffole des légumes rôtis doucement au four!
Quand l'hiver et les jours de pluie débarquent, je file en cuisine allumer mon four, éplucher quelques légumes, agrémenter de quelques herbes et épices, et hop, au four! Laissant du temps pour un bon thé sous un plaid devant une série faire 3 lessives, ranger les jouets qui traînent et préparer la panade du petit crumble...

Dans cette recette, la courge s'offre un petit voyage au moyen-orient pour s'entourer de sumac et de mélasse de grenade. J'aime beaucoup cette association de saveurs, où le côté un peu sucré et doux de la courge est contrebalancé par l'acidulé du sumac et de la mélasse de grenade.

Ce plat est parfait en accompagnement d'une viande ou d'un poisson, mais ici, on le préfère en version végétarienne, accompagné de pois chiches (servis chaud ou froid), et d'une bonne cuillère de yaourt légèrement salé (le top, c'est d'ailleurs le yaourt à la crème que l'on trouve dans les épiceries turques).


Courge rôtie, sumac et mélasse de grenade

Pour 4 personnes
1kg de courge ronde de votre choix
3 à 4 càs d'huile d'olive
2 càc de sumac
1 à 2 càs de mélasse de grenade
5 à 6 têtes d'ail
3 feuilles de laurier
persil plat et coriandre
sel


Préchauffer le four à 180°C, en chaleur tournante.
Couper la courge en quartiers. Ôter les pépins et peler la peau.
Dans un grand saladier, mélanger l'huile, le sumac, la mélasse de grenade et un peu de sel. Ajouter les la courge et mélanger afin d'enrober tous les quartiers. Répartir la courge sur une plaque allant au four. Ajouter les gousses d'ail non pelées et les feuilles de laurier en les répartissant sur la plaque. 
Enfourner pour une trentaine de minutes, jusqu'à ce que la courge soit tendre.
Juste avant de servir, parsemer de coriandre et de persil ciselé, de poivre et de sumac.

29 janv. 2017

Purée de pâtes, avocat et citron - Petits plats pour bébé (dès 6 mois)

 

Depuis quelques semaines, ça y est! Petit Crumble a commencé à découvrir le monde délicieux des petits plats! Même s'il reste accro à son biberon, il mange avec appétit tout ce que je lui prépare (et il boude les petits pots... j'ai un bébé qui sait déjà comment se mettre sa maman dans la poche!). 

Je profite qu'il mange encore de tout avec appétit pour lui faire goûter plein de légumes. Le temps où il boudera le moindre bout de verdure arrivera bien, tôt ou tard (ce sera alors le moment d'appliquer les super conseils de Salima). En attendant, rutabaga, betterave, coriandre, persil, potimarron et cie sont au menu! Et ce n'est pas parce qu'il ne peut pas manger de sel qu'il doit manger des purées fades et pas très appétissantes. Herbes, épices, pointe d'ail ou éclats d'oignons, des petits plus qui rendent ses purées vraiment délicieuses! Je me dis que si ses purées me font envie, que je pourrais les manger moi-même avec plaisir, alors il devrait se régaler! Et ça fonctionne pour le moment.

Pour cette purée, je me suis inspirée de la recette des pâtes à la crème d'avocat que l'on mange souvent, le piment en moins! J'avais réalisée cette purée quand petit crumble ne mangeait pas encore de protéines. Pour un bébé à partir de 7 mois, on peut rajouter, si on le souhaite, 15g de blanc de poulet mixé, ou toute autre protéine de votre choix!


Purée de pâtes, avocat et citron

Pour 1 portion

125g d'avocat cru
125g de pâtes cuites
jus d'1/4 de citron
1 à 2 cc d'huile d'olive ou de colza



Placer l'avocat, les pâtes tout juste cuites, encore chaudes et le jus de citron dans le bol d'un mixer. Mixer par à coups. Si la purée est trop "collante", ajouter un peu d'eau de cuisson des pâtes et mixer encore. Ajouter enfin l'huile et mixer rapidement une dernière fois avant de transvaser dans un bol.

3 janv. 2017

Grilled cheese sandwich au gruyère et confiture de bacon


Quand on me parle des fromages suisses, je repense illico à cette virée entre amis dans le village de Gruyère... Les remparts autour du village, les alpages couverts de fleurs jaunes, les vaches, le petits chalets éparpillés, et cette fondue dégustée sur un balcon, face aux montagnes enneigées... 

Mais même si le gruyère reste mon fromage suisse préféré, j'ai pu goûter il y a quelques temps toute la variété des fromages helvètes: vacherin fribourgeois, emmental des grottes, mont d'or, sbrinz ou etivaz (coup de coeur pour ce fromage d'ailleurs!), pour n'en citer que quelques uns.
Particularité de cette dégustation: ce n'était pas du vin qui nous était proposé... mais du thé! 

Si, si, aussi étrange que cela pourrait paraître, les fromages se marient à merveille avec un thé bien choisi. Fabienne Effertz nous a tout appris sur les accords fromages et thé, un atelier à recommander! La douceur du thé vient contrecarrer le côté gras du fromage, et ressortir ses saveurs. A retenir pour vos prochaines soirées "cheese and wine", sans vin donc! 


Côté recette, pas de fondue au gruyère face aux alpages pour cette fois. Manque de temps oblige, j'ai préféré glisser quelques tranches de gruyère entre deux tranches de pain d'épeautre pour un délicieux grilled cheese, agrémenté de ma délicieuse confiture de bacon et de lamelles d'aubergines (manque de temps oblige, je publie ma recette avec 3 mois de retard, au moment de sa réalisation, les aubergines étaient encore de saison!). 


Sandwich "grilled cheese" au gruyère

Pour un sandwich
2 tranches de pain d’épeautre (ou autre pain de votre choix)
3 lamelles d'aubergine (fraîches ou surgelées) revenues dans un peu d'huile
1 càs de confiture de bacon (recette ici)
3 tranches de gruyère
beurre

Beurrer un peu l'extérieur du pain. Disposer à l'intérieur un peu de confiture, les lamelles d'aubergine, des tranches de gruyère. Recouvrir de l'autre tranche de pain beurrée, beurre à l'extérieur.
Cuire à la poêle ou sur une plancha, en retournant régulièrement le sandwich à l'aide d'une spatule, jusqu'à ce que le gruyère soit fondu.
Manger chaud, accompagné d'une tasse de darjeeling.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...