3 janv. 2017

Grilled cheese sandwich au gruyère et confiture de bacon


Quand on me parle des fromages suisses, je repense illico à cette virée entre amis dans le village de Gruyère... Les remparts autour du village, les alpages couverts de fleurs jaunes, les vaches, le petits chalets éparpillés, et cette fondue dégustée sur un balcon, face aux montagnes enneigées... 

Mais même si le gruyère reste mon fromage suisse préféré, j'ai pu goûter il y a quelques temps toute la variété des fromages helvètes: vacherin fribourgeois, emmental des grottes, mont d'or, sbrinz ou etivaz (coup de coeur pour ce fromage d'ailleurs!), pour n'en citer que quelques uns.
Particularité de cette dégustation: ce n'était pas du vin qui nous était proposé... mais du thé! 

Si, si, aussi étrange que cela pourrait paraître, les fromages se marient à merveille avec un thé bien choisi. Fabienne Effertz nous a tout appris sur les accords fromages et thé, un atelier à recommander! La douceur du thé vient contrecarrer le côté gras du fromage, et ressortir ses saveurs. A retenir pour vos prochaines soirées "cheese and wine", sans vin donc! 


Côté recette, pas de fondue au gruyère face aux alpages pour cette fois. Manque de temps oblige, j'ai préféré glisser quelques tranches de gruyère entre deux tranches de pain d'épeautre pour un délicieux grilled cheese, agrémenté de ma délicieuse confiture de bacon et de lamelles d'aubergines (manque de temps oblige, je publie ma recette avec 3 mois de retard, au moment de sa réalisation, les aubergines étaient encore de saison!). 


Sandwich "grilled cheese" au gruyère

Pour un sandwich
2 tranches de pain d’épeautre (ou autre pain de votre choix)
3 lamelles d'aubergine (fraîches ou surgelées) revenues dans un peu d'huile
1 càs de confiture de bacon (recette ici)
3 tranches de gruyère
beurre

Beurrer un peu l'extérieur du pain. Disposer à l'intérieur un peu de confiture, les lamelles d'aubergine, des tranches de gruyère. Recouvrir de l'autre tranche de pain beurrée, beurre à l'extérieur.
Cuire à la poêle ou sur une plancha, en retournant régulièrement le sandwich à l'aide d'une spatule, jusqu'à ce que le gruyère soit fondu.
Manger chaud, accompagné d'une tasse de darjeeling.

27 nov. 2016

Gratin de gnocchis aux tomates, épinards et mozzarella



Parce que parfois on a juste envie de petites choses simples et rapides...
Parce que parfois on a juste envie de quelque chose de gourmand, tout gratiné...
Parce que parfois on a juste envie d'un petit plat réconfortant comme un doudou...


Gratin de gnocchis aux tomates, mozzarella et épinards

Pour 2 personnes
1 paquet de gnocchis de pommes de terre
200g de coulis de tomate
100g d'épinards en branche frais
1 gousse d'ail
1 boule de mozzarella
quelques cuillères de ricotta
sel, poivre


Faire cuire à l'eau bouillante les gnocchis en suivant les instructions du sachet, puis réserver.
Détailler la mozzarella en dés et réserver.

Laver les épinards et les hacher grossièrement.
Faire chauffer de l'huile dans un poêle et y ajouter la gousse d'ail écrasée et les épinards. Faire cuire à feu vif 1 à 2 minutes, pour que les épinards rendent leur eau.

Dans des petits plats individuels, déposer du coulis de tomates et répartir les épinards, les gnocchis. Verser à nouveau un peu de coulis de tomates et parsemer de dés de mozzarella et de petites cuillerées de ricotta.
Enfourner sous le grill du four jusqu'à ce que la mozzarella soit dorée.

Inspiré d'une recette de gnocchis au mascarpone et aux tomates du livre Petites recettes pour soirées douillettes, publié par Larousse

24 oct. 2016

Tarte au chocolat et au croustillant de caramel


Je vous propose aujourd'hui de réunir dans une même recette deux grands noms de la pâtisserie: Christophe Felder et Eric Kayser (oui, bon, je sais, Eric Kayser est avant tout boulanger, mais ses pâtisseries n'en sont pas moins à tomber!)... ça vous tente?

J'avais envie d'une tarte au chocolat, avec une pointe de caramel. Me voilà donc partie, le nez dans mes innombrables bouquins, à la recherche de la tarte qui me ferait le plus saliver. 
N'ayant pas trouvé mon bonheur dans les recettes "clé en main", j'ai réuni une base de pâte sablée, issue du livre de la bible de Christophe Felder, Pâtisserie, et un appareil au chocolat issu de l'Atelier gourmand d'Eric Kayser. Et pour plus de gourmandise, j'y ai intercalé une belle couche de croustillant au caramel.

Difficile de résister!



Tarte chocolat et au croustillant de caramel

Pour une tarte de 20 cm de diamètre

Pour la pâte sablée de Christophe Felder
250g de farine
140g de beurre coupé en morceaux
100g de sucre semoule
1 jaune d’oeuf

Note: les proportions sont pour un moule de 24 cm, il y aura donc quelques chutes de pâte, à étaler sur une plaque et faire cuire en même temps que le fond de tarte: il y aura toujours quelqu'un pour se régaler de ces petits sablés!)

Tamiser la farine dans un saladier. Ajouter les morceaux de beurre et le sucre semoule. À l’aide des deux mains, sabler ce mélange pour incorporer le beurre aux éléments secs. Quand la texture de la pâte ressemble à celle du sable assez fin, ajouter le jaune d’oeuf et malaxer à la main jusqu'à l’obtention d’une boule de pâte lisse.
Envelopper la pâte dans du film alimentaire et la placer au moins 2h au réfrigérateur.

Quand la pâte a suffisamment reposé, la sortir du réfrigérateur.
Préchauffer le four à 160°C.
Beurrer un moule à tarte ou un cercle de 20 cm de diamètre.
Etaler la pâte sur le plan de travail légèrement fariné sur une épaisseur de 3 à 4 mm. Déposer la pâte dans le boule beurré, découper les bords qui dépassent (les étaler sur une plaque pour les faire cuire à côté), et piquer légèrement le fond avec une fourchette. Cuire à blanc durant pour 15 minutes puis laisser un peu refroidir la pâte pendant la préparation de l’appareil au chocolat.



Pour l’appareil au chocolat d’Eric Kayser
110g de chocolat noir, en palets ou concassé grossièrement au couteau
110g de chocolat au lait, en palets ou concassé grossièrement au couteau
20cl de crème liquide entière
45g de beurre
2 oeufs
1 jaune d’oeuf
1 petite cc d’extrait de vanille

Mettre les deux chocolats dans un saladier. Dans une casserole, porter à ébullition la crème liquide et le beurre puis verser sur le chocolat pour le faire fondre. Laisser reposer quelques minutes puis lisser le mélange au fouet.
Dans un bol, fouetter les oeufs, le jaune d’oeuf et la vanille puis incorporer ce mélange à la première préparation.  Fouetter jusqu'à obtenir un mélange bien lisse.


Préparation de la tarte
2 bonnes cuillères de croustillant caramel (il est possible de le remplacer par une couche de croustillant praliné si vous n'avez pas de croustillant caramel)

Etaler une bonne couche de croustillant caramel sur le fond de la pâte précuit. Recouvrir avec l'appareil au chocolat et enfourner la tarte pour 30 minutes dans un four préchauffé à 160°C.
Après cuisson, laisser refroidir avant de déguster.

29 sept. 2016

Confiture de bacon au bourbon et au sirop d'érable


Lecteurs au régime, attention! Cette recette est vraiment loin d'être light, mais en même temps, on n'est pas obligé d'en manger beaucoup! ;-)

Quand j'ai croisé la photo de cette recette sur Pinterest, elle m'a tout de suite fait de l'oeil. Du bacon, du sirop d'érable et du bourbon... difficile d'y résister, non? Mr Crumble n'y résiste pas en tous cas!

Entre confit, compote et confiture, cette préparation est délicieuse dans des burgers, en remplacement du bacon, ou pour rendre un sandwich ou un croque plus gourmand.

Et je connais un gourmand à poils qui aurait bien aimé y goûter...


Confiture de bacon au bourbon et au sirop d'érable

600g de lard salé, de préférence fumé
10 échalotes
2 à 3 oignon doux
4 gousses d'ail écrasées
1 càc de piment en poudre
1/2 càc de paprika fumé
12 cl de bourbon
12 cl de sirop d'érable
6 cl de vinaigre balsamique
8 càs de sucre brun

Faire frire les tranches de lard dans une grande poêle, en plusieurs fois (les tranches ne doivent pas se chevaucher) jusqu'à ce que celles-ci soit bien dorées et croustillantes. Disposer ensuite les tranches sur du papier absorbant. Couper ensuite le lard en morceaux, plus ou moins gros selon que vous préférez une confiture lisse ou avec plus de mâche, et réserver.
Emincer finement les échalotes et les oignons (à la main ou à l'aide d'un robot).
Laisser un peu de graisse de lard dans la poêle, ajouter les oignons et les échalotes et cuire à feu moyen jusqu'à ce qu'ils commencent à caraméliser. Ajouter alors l'ail et cuire une minute supplémentaire.
Incorporer la poudre de piment, le paprika fumé et le bacon. Mélanger et augmenter la chaleur du feu avant de verser le bourbon et le sirop d'érable. Porter à ébullition et ajouter le vinaigre et le sucre. Continuer la cuisson à feu vif pendant 4 à 5 minutes puis baisser le feu et continuer la cuisson à feu doux pendant 10 à 15 minutes, jusqu'à ce que le mélange "compote".
Transférer alors la confiture dans des pots, elle se conservera plusieurs semaines au frais. La confiture va un peu figer avec le froid, je vous conseille de la réchauffer au micro-ondes ou au bain-marie avant de la consommer.

Recette issue du blog Cravings of a lunatic

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...