15 avr. 2019

Oeufs cocotte printaniers aux pissenlits


Au début du printemps, il n'y a pas que l'ail des ours à aller récolter! Et oui, les pissenlits commencent aussi à sortir de terre, c'est le moment de cueillir les jeunes feuilles!

On est d'accord, le feuilles de pissenlit n'ont pas toujours bonne presse. On imagine souvent une salade de feuilles, très amère, pas très attirante. La solution, c'est de faire passer les feuilles par la case thalasso: deux bains bouillonnants plus tard, l'amertume a disparu et les feuilles peuvent être mangées simplement accompagnées de sel, poivre, ail et une pointe d'huile, ou alors utilisées dans une recette, comme ici, avec des œufs. La recette parfaite pour l'entrée de votre repas de pâques!


Oeuf cocotte aux pissenlits

Pour 4 personnes
4 oeufs
4 grosses poignées de feuilles de pissenlits
1 petit oignon
1 gousse d'ail
4 càs de mascarpone
sel, poivre

Laver les feuilles de pissenlit. 
Dans une grande casserole, porter à ébullition une grande quantité d'eau et y faire cuire les feuilles de pissenlit durant 5 minutes. Égoutter, vider la casserole et porter à nouveau une grande quantité d'eau à ébullition. Plonger les feuilles de pissenlit une seconde fois et les faire cuire encore 5 minutes. Égoutter.

Émincer l'ail et l'oignon, les faire revenir dans une poêle avec un peu d'huile. Hacher grossièrement les feuilles de pissenlit et les ajouter dans la poêle. Saler et poivrer.

Prendre 4 petits ramequins. Disposez au fond de chaque ramequin un peu de pissenlit et une cuillère de mascarpone. Faire un puit et y casser un oeuf.
Placer les ramequins dans un panier vapeur et faire cuire durant une quinzaine de minutes jusqu'à ce que le blanc soit pris, mais encore crémeux.

7 janv. 2019

Galette des rois à la crème d'amandes et aux pistaches



Pas de bonne résolution pour 2019, mais un retour vers les pages de ce blog après une très longue pause! Un déménagement, des cartons à emballer et déballer, un petit crumble qui grandit et rentre déjà à l'école, un mini crumble tout souriant qui a pointé le bout de son nez cet été... une pause bien occupée! Mais qui ne nous a pas empêché de "tirer les rois"!

Cela fait déjà bien longtemps que je n'achète plus de galette des rois. C'est souvent très cher, pour une qualité médiocre, alors que c'est si facile de la faire soi-même! Si, si, promis! Surtout si vous passez quelques étapes plus fastidieuses et suivez l'une de mes variantes à la recette classique (en fin de recette).

Je suis une fan inconditionnelle de la galette traditionnelle, à la crème d'amandes. Simple et efficace!
Mais cette année, j'ai quand même voulu aller explorer d'autres saveurs (et en profiter pour terminer un pot de pâte de pistache). On l'a dégustée pour le goûter, accompagnée d'un cocktail à la vodka, aux litchis et aux framboises, c'était délicieux! (Et oui, qui dit enfants dit, on s'adapte! Fini les longues soirées jusqu'aux petites heures de la nuit, on se retrouve maintenant en fin d'après-midi, entre les siestes de enfants et l'heure des bains. Et ma foi, c'est tout aussi sympa, la gueule de bois en moins le lendemain! 😉).


Galette des rois à la crème d'amandes et aux pistaches

2 abaisses de pâte feuilletée pur beurre (maison ou du commerce)
120g de beurre très mou ou fondu et refroidi
100g de sucre
2 oeufs
110g de poudre d'amandes
60g de pâte de pistache
1 oeuf et un peu de lait pour la dorure
1 fève

Préparer la crème d'amandes en mélangeant le beurre, le sucre et les œufs avec un fouet. Quand le mélange est homogène, ajouter la poudre d'amandes et la pâte de pistaches.
Si vous ne l'utilisez pas tout de suite, réserver la crème au frais.

Etaler un disque de pâte feuilleté sur une plaque (il doit être légèrement plus petit que le second).
Garnir la pâte avec la crème d'amande aux pistaches en laissant 2 à 3 cm libres sur les pourtours du disque de pâte. Humidifier ce bord libre avec un peu d'eau. Placer la fève dans la crème, sur le bord, pour éviter de la découvrir en coupant la galette.
Recouvrir avec le deuxième rond de pâte. Bien souder les deux parties.

Retourner la galette sur une seconde plaque allant au four.
A l'aide d'un pinceau, dorer la galette avec l’œuf entier battu mélanger avec un trait de lait.
Laisser reposer au frais au moins 30 minutes.


Préchauffer le four à 180°C.
Dorer une seconde fois la galette.
Chiqueter les bords de la galette.
Percer une cheminée au centre de la galette avec la pointe d'un couteau, puis décorer la galette avec la pointe du couteau, sans percer la pâte cette fois.
Enfourner pour 40 minutes.

Variantes (attention, puristes de la galette, passez votre chemin!):
Pour une version moins esthétique, mais tout aussi bonne et bien plus rapide, vous pouvez:
 - enfourner la galette juste après avoir bien soudé les bords de la galette, doré à l’œuf et percé une cheminée (sans forcément la retourner).
 - dresser la galette façon tourte (il y a alors très peu de risque que la crème d'amande s'échappe de la galette). Dérouler la première abaisse de pâte dans un moule à tarte, garnir de crème, recouvrir de la seconde abaisse de pâte (elle sera alors plus petite que la première cette fois), souder les pâtes en repliant les bords de la première pâte. Percer une cheminée, dorer à l'oeuf et enfourner. On peut décorer cette galette avec les chutes de pâte.

1 oct. 2017

Noix de cajou grillées et épicées


Au quotidien, je n'ai pas un très grand choix en grignotages apéritifs dans mes placards... des maïs grillés, des chips de bananes plantains, et des noix de cajou. Du coup, pour des apéritifs improvisés, et pour ne pas grignoter tout le temps la même chose, je "twiste" les noix de cajou en les parant d'épices au gré de mes envies du moment!

Je vous livre ici deux de mes recettes favorites, mais n'hésitez pas à ajouter d'autres épices et assaisonnements! C'est l'avantage de ce genre de petites astuce, elle se décline à l'infini! Paprika, cumin, moutarde... quelle sera votre association préférée?

Et je crois que pour le prochain apéritif, je vais en plus ajouter dans les grignotages, une petite recette qui m'attire beaucoup, dans le même esprit que ces noix de cajou, dénichée sur le blog très gourmand et girly de ma copine Alexandra: des pois chiches grillés aux épices! J'adore l'idée!



Noix de cajou au curry

1 paquet de 100g de noix de cajou sans sel
1 cc de curcuma (facultatif)
1 cc de curry
1/4 cc de poivre moulu (facultatif)
1/2 cc de sel (à supprimer si vous utilisez de noix de cajou salées)
1 càs d'huile d'olive

Préchauffer le four à 180°C.
Mélanger les épices et l'huile dans un bol. Bien enrober les noix de cajou de ce mélange.
Etaler les noix de cajou sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfourner pour 5 à 8 minutes, en surveillant régulièrement, jusqu'à ce que les noix soient bien dorées.
Une fois les noix refroidies, les servir ou les conserver quelques jours dans une boîte fermée hermétiquement.

Variante: Si vous n'avez pas de four ou que vous n'avez pas envie de le préchauffer juste pour quelques minutes de cuisson, vous pouvez cuire les noix de cajou dans une poêle, sur feu moyen, en les remuant régulièrement jusqu'à ce qu'elles soient dorées.



Noix de cajou sauce soja

100g de cajou non salées
1 càs de tamari

Préchauffer le four à 180°C.
Bien enrober les noix de cajou de sauce soja.
Etaler les noix de cajou sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfourner pour 5 à 8 minutes, en surveillant régulièrement, jusqu'à ce que les noix soient bien dorées.
Une fois les noix refroidies, les servir ou les conserver quelques jours dans une boîte fermée hermétiquement.

Variante: Je me dis qu'en ajoutant un peu de wasabi à la sauce soja avant d'en enrober les noix de cajou, ça doit être super bon!

31 août 2017

Cocktail Montego Bay à ma façon


Montego Bay, ce n'est pas seulement de grandes plages de sable blanc, une mer turquoise et des palmiers, c'est aussi le nom d'un cocktail! A base de rhum!

Le cocktail original mélange du citron vert et du sucre de canne. Je n'avais pas assez de citrons verts pour tous les cocktails, et aussi un peu la flemme de presser les citrons, il faut l'avouer... D'autant que j'avais à la maison une bouteille de jus de citron vert, mélangeant déjà le jus de citron et le sucre.

Voici donc ma version rapide de ce cocktail, à déguster avec modération!



Cocktail Montego Bay à ma façon

Pour 1 verre
4cl de rhum ambré agricole
0,5 cl de Cointreau
2-3 gouttes d'Angostura bitter
6 glaçons

Mettre tous les ingrédients dans un shaker. Fermet le couvercle et agiter vigoureusement pendant 8 à 10 secondes. Filtrer au-dessus d'un verre à martini à l'aide d'une passoire afin de laisser les glaçons à part. Servir aussitôt.

Si vous ne trouvez pas ce jus, vous pouvez le remplacer, comme dans la version originale, par 2cl de jus de citron vert pressé et 0,5 cl de sirop de sucre de canne.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...